Les efforts en faveur de l’emploi des jeunes portent leurs fruits

Les derniers chiffres de l’OCDE montrent que le Luxembourg est le pays avec le taux le plus bas de jeunes (15-29) qui ne sont ni en emploi, ni dans l’enseignement, ni en formation (Not in Education, Employment or Training – NEET). Tandis que la moyenne de l’OCDE se situe à 16,5%, le taux du Luxembourg est de 6,5%. En tête, le Luxembourg qui est suivi par la Norvège (7,1%) et le Danemark (7,3%), en deuxième et troisième position, et ensuite par l’Allemagne (8,7%), la Belgique (14,1%) et la France (14,2%).

« Nous nous félicitons de ces chiffres très encourageants et positifs. Le taux NEET de 6,5% montre que les efforts déployés ces dernières années en faveur de l’emploi des jeunes, notamment les projets ciblant ceux à plus faible niveau de qualification et l’introduction de la Garantie pour la jeunesse en 2014, portent leurs fruits. La mise en œuvre de cette garantie par l’ADEM comme par le ministère de l’éducation et de la jeunesse porte ses fruits. Nous continuerons sur cette voie. » a déclaré Nicolas Schmit, ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Économie sociale et solidaire. « Nous poursuivons nos efforts en faveur des autres catégories d’âges de demandeurs d’emploi et ceux de longue durée. Le projet de loi adopté en décembre va dans ce sens. Nous développerons les initiatives dans les semaines à venir».

Pour Isabelle Schlesser, directrice de l’Agence pour le développement de l’emploi (ADEM), une bonne orientation professionnelle ainsi qu’un encadrement personnalisé des jeunes demandeurs d’emploi sont essentiels pour éviter que les jeunes passent à travers les mailles du filet. « Avec la mise en place de la Garantie pour la Jeunesse, l’ADEM a repensé son accueil destiné aux jeunes. En s’inscrivant, les jeunes bénéficient d’un encadrement pluridisciplinaire grâce à des conseillers spécialement formés pour un meilleur suivi des jeunes demandeurs d’emploi. Une étroite collaboration a également été mise en place avec les structures relevant du Ministère de l'Éducation nationale, de l'Enfance et de la Jeunesse».

Depuis le lancement de la Garantie pour la jeunesse au Luxembourg, plus de 6500 demandeurs d’emploi de moins de 25 ans se sont inscrits au programme proposé par l’ADEM. Parmi les jeunes qui ont suivi le programme au moins pendant quatre mois, 82% ont reçu une offre de qualité, c’est-à-dire une offre de travail, un poste d'apprentissage, une mesure pour l'emploi ou un retour à l'école.

 Lien : http://www.oecd.org/employment/ministerial/How-does-your-country-compare.pdf (NEET page 8)

Communiqué par le ministère du Travail, de l’Emploi et de l’Économie sociale et solidaire

 

  • Mis à jour le 21-01-2016