Petit-déjeuner Fit4Coding : Des employeurs potentiels rencontrent des demandeurs d’emploi devenus développeurs-web

Fit_4_Coding_PWC011-hdpiLors du petit-déjeuner Fit4coding/WebForce3, organisé mercredi le 12 octobre 2016 dans les locaux de PWC, une trentaine d’employeurs ont eu l’occasion de s’informer sur le programme Fit4Coding qui permet à des demandeurs d’emploi passionnés par les nouvelles technologies de se former en 3 mois ½ au métier de développeur-intégrateur junior.

Isabelle Schlesser, directrice de l’ADEM, en a profité pour rappeler la stratégie de l’ADEM en matière de formation. « Nous analysons le marché de l’emploi et identifions les secteurs qui recrutent mais ont du mal à trouver la main d’œuvre adaptée à leurs besoins. La deuxième étape est de trouver les candidats idéaux pouvant bénéficier des formations proposées dans ces secteurs-là. Ensuite, nous nous associons à des entreprises avec lesquelles nous élaborons des formations sur mesure afin que les programmes proposés soient en adéquation avec les réels besoins du marché ».

« La majorité des postes recherchés dans le secteur de l’informatique sont des collaborateurs Java, des analystes et des développeurs-web », explique Roger Wagner, conseiller employeurs Secteur ICT de l’ADEM. « D’ailleurs, nous allons prochainement lancer une formation Java destinée aux demandeurs d’emploi ».

Pour rappel, les demandeurs d’emploi bénéficiant du programme Fit4Coding suivent un programme intensif qui comporte les modules  HTML, CSS, JavaScript,PHP, MySQL», a ajouté Yves Lepage, CEO de NumericALL qui gère la franchise luxembourgeoise de l’école WebForce 3.

Plusieurs employeurs ayant recruté des demandeurs d’emploi issus des 2 premières formations ont également partagé leur expérience. Ainsi, pour Hugues Ait Mokhtar, manager chez Kneip, deux avantages ressortent de ce programme proposé par l’ADEM : « les candidats qui ont réussi leur formation sont directement opérationnels puisqu’ils ont pu acquérir de bonnes connaissances des technologies, ils sont orientés qualité et ont envie d’apprendre».

Les dirigeants d’elliott ont, quant à eux, exprimé leur satisfaction concernant les candidats envoyés par l’ADEM.

Xavier Lesueur, CEO de Vanksen, s’est lui réjouit d’avoir pu participer à ce projet dès son commencement.

Enfin, le ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Economie sociale et solidaire, Nicolas Schmit, a conclu la session en soulignant le caractère très innovateur d’une telle formation au Luxembourg et s’est réjoui des premiers résultats encourageants suite aux deux premières sessions 2016.

Suite au petit-déjeuner, les employeurs ont pu rencontrer une dizaine de candidats ayant réussi la dernière session de formation. Une manière directe d’échanger avec leurs potentiels futurs salariés.

  • Mis à jour le 12-10-2016