L'apprentissage pour adultes

Qu'est-ce que l'apprentissage pour adultes?

L’apprentissage pour adultes offre aux personnes majeures, une opportunité de terminer, de compléter ou d’acquérir une formation professionnelle par le système de l’apprentissage en alternance et aboutit selon la profession au Diplôme de technicien (DT), Diplôme d’aptitude professionnelle (DAP) ou un Certificat de Capacité professionnelle (CCP).

L’apprentissage pour adultes peut se faire pour tous les métiers et professions défini(e)s par le règlement grand-ducal déterminant les professions et métiers dans le cadre de la formation professionnelle et qui sont proposé(e)s en régime concomitant.

Votre formation se déroule dans l’entreprise en ce qui concerne la formation en milieu professionnel et dans les lycées techniques en ce qui concerne la formation en milieu scolaire.

Conditions préalables

Afin de pouvoir s’inscrire dans le cadre d’un apprentissage pour adultes vous devez :

  • être âgé d’au moins 18 ans ;
  • ne plus être sous régime scolaire initial ou sous contrat d’apprentissage initial depuis au moins 12 mois ;
  • être affilié au Centre commun de la Sécurité sociale pendant au moins 12 mois continus ou non et ce à raison de 16 heures par semaine au moins.

Durée de l’apprentissage

Tout comme l’apprentissage initial, la durée normale de l’apprentissage pour adulte est de trois ans.

Des dérogations peuvent être accordées sous conditions, par la commission consultative compétente. La durée de l’apprentissage ne peut en aucun cas, être inférieure à 1 an.

Montant des indemnités

A la différence de l’apprentissage initial l’entreprise formatrice vous paie le salaire social minimum pour travailleur non qualifié.

En effet, votre employeur formateur vous paie l’indemnité d’apprentissage légale ou conventionnelle augmentée d’un complément d’indemnité jusqu’à concurrence du salaire social minimum pour travailleur non qualifié.

Démarche

Préparez votre dossier de demande. Ce dernier doit être composé de :

  • votre carte d’affiliation du Centre commun de la Sécurité sociale ;
  • votre certificat d’affiliation du Centre commun de la Sécurité sociale (à demander auprès de www.ccss.lu/certificats/assures/certificat-dafiliation). Attention : la validité est limitée à un mois.
  • votre carte d’identité, attestation d’enregistrement ou passeport valable ;
  • vos bulletins scolaires ainsi que vos diplômes et certificats ;
  • les équivalences de vos bulletins scolaires, des diplômes et certificats étrangers délivrés par le Ministère de l’Education nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse ;
  • votre CV.

Une fois votre dossier complet, prenez rendez-vous entre le 2 mai et le 15 septembre auprès de l’ADEM-OP.

Apportez personnellement votre dossier à l’ADEM-OP qui sera ensuite soumis à la commission consultative décidant de l’accès et de l’admission des candidats.

Vous serez informé, par courrier, de la décision de la commission consultative. En cas de décision positive, présentez-vous à l’ADEM-OP qui vous fournira tous les documents nécessaires pour trouver une entreprise autorisée à former des apprentis et établir un contrat d’apprentissage.

Encadrement

Votre encadrement est assuré par :

  • l’entreprise avec laquelle votre contrat d’apprentissage est conclu ;
  • les conseillers à l’apprentissage des différentes chambres professionnelles ;
  • le personnel enseignant et socioéducatif des lycées techniques ou du centre national de formation professionnelle continue.

Par ailleurs, l’ADEM-OP vous accompagne, vous informe et vous oriente dans le cadre de :

  • la constitution et la gestion de votre dossier de demande d’admission à l’apprentissage ;
  • la présentation de votre dossier devant la commission consultative ;
  • votre placement en apprentissage ;
  • votre assignation, remise des attestations d’inscription pour les lycées techniques, avis aux chambres professionnelles compétentes ;
  • la gestion des demandes de remboursement, et remise de celles-ci au Ministère du travail, de l’emploi et de l’économie sociale et solidaire respectivement au Ministère de l’éducation nationale, de l’enfance et de la jeunesse.

  • Mis à jour le 03-10-2017