Résidents

En tant que résident, en cas de perte de votre emploi au Luxembourg, pour des raisons indépendantes de votre volonté, vous pouvez, sous certaines conditions, bénéficier d’une aide financière pour compenser l’absence de votre principale source de revenus.

Personnes concernées

Sous réserve de remplir les conditions d'admission aux prestations de chômage, les personnes susceptibles de bénéficier de l’indemnité de chômage sont :

Les indépendants
Les salariés
Les jeunes sortant de l’école

Conditions préalables

Pour pouvoir prétendre aux indemnités de chômage vous devez :

  • être chômeur involontaire (ce qui exclut les résiliations du contrat de travail d’un commun accord, les abandons non justifiés et les licenciements pour faute grave) ;
  • être domicilié sur le territoire luxembourgeois :
    • au moment de la notification du licenciement dans le cadre d’un CDI ;
    • au plus tard 6 mois avant le terme du contrat dans le cadre d’un CDD ;
  • être âgé de 16 ans au moins et de 64 ans au plus ;
  • être apte au travail, disponible et prêt à accepter tout emploi approprié ;
  • être inscrit comme demandeur d’emploi auprès de l’ADEM et faire une demande d’indemnité de chômage complet ;
  • avoir été occupé par un ou plusieurs contrats de travail pendant 26 semaines au minimum (à raison de 16 h/semaine minimum) au cours des 12 mois (ou plus selon cas) précédant votre inscription comme demandeur d’emploi à l’ADEM.

Démarche

Après votre inscription comme demandeur d’emploi, allez le plus vite possible (au maximum dans les 2 semaines) au service des prestations de chômage de votre agence, muni de votre lettre de licenciement et/ou de votre contrat de travail et des copies de vos six dernières fiches de salaires. L’agent compétent vous remettra plusieurs formulaires à remplir : une demande d’octroi de l’indemnité chômage, une déclaration de revenu et une attestation patronale (à faire remplir par votre ancien employeur). Une fois toutes ces pièces recueillies, l’agent compétent procédera à l'instruction de votre demande et gérera votre dossier.

Durée d’indemnisation

Tout chômeur, qui remplit les conditions d'admission, peut être pris en charge selon la durée de travail (calculée en mois entiers) effectuée au cours de la période de référence.
Cette indemnisation peut durer 12 mois au maximum. Il est toutefois possible d'obtenir une prolongation sous conditions :

Age du chômeurConditionDurée de prolongation
16 => 49 ans 30% invalidité 6 mois
> 50 ans 15% invalidité 6 mois
> 55 ans sans condition 6 mois
16=>64 ans affecté à une mesure 6 mois
> 50 ans 20 ans d'affiliation à la sécurité sociale 6 mois
> 50 ans 25 ans d'affiliation à la sécurité sociale 9 mois
> 50 ans 30 ans d'affiliation à la sécurité sociale 12 mois


Jusqu’au 31 décembre 2017, le droit à une prolongation s’applique également aux cas suivants:

> 45 ans 20 ans d'affiliation à la sécurité sociale 6 mois
< 65 ans Licencié d’une entreprise bénéficiant du chômage partiel depuis 6 mois au moins au moment du licenciement 6 mois
< 65 ans Ayant perdu son emploi suite à la cessation des affaires de l’employeur (décès, incapacité physique et faillite) 6 mois

Montant des prestations

Il correspond à 80% de votre salaire brut touché au cours des 3 mois ayant précédé votre chômage et sera au maximum équivalent à 2,5 fois le salaire social minimum. Ce plafond sera dégressif et réduit au fur et à mesure que l'indemnisation se poursuivra.

Fin de votre droit

Votre droit à l’indemnité de chômage cesse :

  • lorsque les limites prévues pour la durée du versement sont atteintes ;
  • lorsqu’une ou plusieurs conditions d’octroi ne sont plus remplies ;
  • lorsque vous avez plus de 65 ans ;
  • en cas de refus non justifié d’un poste de travail approprié ;
  • en cas de refus non justifié de participer à des stages, cours ou travaux d’utilité publique, assignés par l’ADEM ;
  • si vous ne faîtes pas suffisamment d’efforts pour rechercher activement un emploi approprié.

Droits et obligations

Pour bénéficier de vos prestations, vous devrez :

  • vous présenter aux jours et heures qui vous seront indiqués par votre conseiller ou vous présenter au moins une fois par mois si aucun rdv n’est planifié,
  • prévenir immédiatement votre conseiller en cas de changement de votre situation personnelle.

Dans le cas contraire, des sanctions allant de 7 jours de retrait à la radiation de la liste des chômeurs pourront être appliquées.

  • Mis à jour le 25-09-2017