Exporter les indemnités de chômage en tant que citoyen de l'UE

En tant que citoyen de l’Union européenne (UE), pour percevoir des indemnités de chômage, vous devez en règle générale, être domicilié sur le territoire qui vous les attribue. Cependant, sous certaines conditions, vous pouvez vous établir dans un autre pays de l’UE pour chercher du travail et continuer à recevoir vos allocations.

Les ressortissants d’un des autres Etats parties à l’Accord sur l’Espace économique européen EEE (Norvège, Islande, Liechtenstein) et de la Confédération suisse sont assimilés aux citoyens de l’Union européenne.

 

Personnes concernées

Sous réserve de remplir les conditions d'admission aux prestations de chômage,

  • Les chômeurs indemnisés ressortissants d'un Etat membre de l'UE (EEE, Suisse) et s'établissant au Luxembourg ;
  • Les chômeurs indemnisés par l’ADEM et s’établissant dans un autre Etat membre de l'UE (EEE, Suisse).

Conditions préalables

Pour exporter des indemnités de chômage, vous devez :

  • être déjà bénéficiaire d’indemnités de chômage (et donc inscrit) dans un Etat membre de l’UE (EEE, Suisse) et être resté à la disposition des services de l’emploi de cet état pendant au moins 4 semaines depuis le début de votre chômage ;

Démarche

Pour exporter des indemnités de chômage, vous devez :

  • avant votre départ : demander un formulaire U2 par l’institution qui vous verse les prestations de chômage dans le pays dans lequel vous résidez ;
  • dès votre arrivée : remettre ce formulaire au service pour l’emploi de votre pays d’accueil et vous inscrire comme demandeur d’emploi dans les 7 jours suivant l’émission du formulaire U2 ainsi que vous tenir à la disposition des services de l’emploi (ce délai peut être prolongé sous conditions).

Montant et durée d'indemnisation

Sous réserve de remplir les conditions d’admission, vous pourrez continuer à percevoir des prestations à hauteur des allocations perçues dans votre pays de résidence pour une période de 3 mois.

Vous devrez retourner dans votre pays d’origine avant l’expiration de ce délai pour continuer à percevoir vos prestations.

Droits et obligations

Renseignez-vous rapidement sur vos droits et obligations auprès de l’organisme compétent de votre pays d’accueil qui varient selon les pays.

  • Mis à jour le 07-07-2016