Conseils pratiques / FAQ

Qui bénéficie de la Garantie pour la jeunesse ?

Tous les jeunes de 16 à 24 ans peuvent profiter de la Garantie pour la jeunesse, indépendamment du fait qu’ils aient achevé leur apprentissage ou non, qu’ils aient quitté l’école, qu’ils soient au chômage ou qu’ils n’aient pas d’occupation.

Que dois-je faire pour participer à la Garantie pour la jeunesse ?

  • Tu dois passer à l’action et définir tes objectifs et le chemin que tu veux prendre pour les atteindre, sachant qu’il y a trois possibilités dans le cadre de la Garantie pour la jeunesse :
    • Tu veux intégrer la vie professionnelle et tu as besoin d’aide pour t'orienter ? Tu souhaites définir ton projet professionnel avec le conseil de spécialistes expérimentés ? Tu veux commencer un apprentissage ou tu es à la recherche d’un emploi ? Alors,  prends contact avec l’Agence pour le développement de l’emploi (ADEM).
    • Tu as quitté l’école sans avoir obtenu de diplôme ? Tu désires arrêter ta scolarité ou  commencer un apprentissage ? Alors, prends contact avec l’Action locale pour jeunes (ALJ) auprès du Service de la formation professionnelle (SFP).
    • Tu n’as pas encore d’idée précise concernant ta vie professionnelle ? Tu ne connais pas trop tes centres d’intérêts et tes atouts ? Alors, le Service National de la Jeunesse (SNJ) peut t’aider.

L’ADEM, l’ALJ et le SNJ t’offrent le soutien et l’orientation, et cherchent à trouver avec toi, le bon chemin vers ta vie active et professionnelle.

  • Dès que tu as défini ton parcours, contacte l’organisation responsable : l’ADEM, l’ALJ ou le SNJ.
  • Avec l'aide et les conseils de ton conseiller, tu définis ton parcours personnalisé dans la vie active. C’est comme conduire une voiture, la route supposée la plus courte n’est pas nécessairement la meilleure; ce sont parfois les détours qui te permettent d'arriver. Il est parfois utile,  dans un cas ou l’autre, de se forger une expérience pratique ou d’obtenir le diplôme approprié avant de s’intégrer dans la vie professionnelle.
  • Tu te mets en accord avec ton conseiller pour le chemin que tu suivras avec son aide et tu t’inscriras officiellement à la Garantie pour la jeunesse. Ton conseiller et toi vous engagez à faire tout pour que tu atteignes ton objectif : trouver une offre concrète et de haute qualité qui te facilite l’intégration dans la vie professionnelle. Bien évidemment, cette offre, tout comme un emploi, un apprentissage, un stage, une formation ou une activité volontaire ou bénévole, doit être en adéquation avec ta situation personnelle et tes besoins.

Puis-je participer plusieurs fois à la procédure de la Garantie pour la jeunesse ?

La Garantie pour la jeunesse est une procédure qualitative d’orientation et d’accompagnement qu'un jeune âgé de 16 à 24 ans ne peut solliciter qu’une seule fois. Ainsi, il est important de savoir ce que l'on veut faire, quel chemin prendre et quel soutien est nécessaire avant de s’inscrire à la procédure.

Combien coûte la Garantie pour la jeunesse ?

Le soutien et l’accompagnement dans le cadre de la Garantie pour la jeunesse sont gratuits. L’organisation en question prend la responsabilité des coûts couvrant, par exemple, la participation aux procédures d’orientation et de formation. Toutefois, tu dois aussi t'investir personnellement dans la démarche! C'est la condition principale pour atteindre ton but !

La Garantie pour la jeunesse me garantit-elle un emploi ?

La Garantie pour la jeunesse ne garantit pas un emploi ! Cependant, elle te garantit un soutien individuel qui est personnalisé et qui respecte ta situation personnelle pour que tu saches poser des jalons pour l’avenir.

Qu’est-ce qui se passe si, malgré mes efforts et le soutien de mon conseiller, je ne reçois pas d’offre concrète qui me faciliterait l’intégration dans la vie professionnelle ?

Bien évidemment, il s’agit d’un défi énorme que de trouver, endéans quatre mois, un emploi, un apprentissage, un stage, une nouvelle formation scolaire, une procédure de qualification ou encore une activité bénévole auprès des services volontaires pour jeunes.

La Garantie pour la jeunesse est comme un marathon : certains terminent la course dans un très bon chrono alors que d'autres mettent un peu plus de temps mais parviennent malgré tout à franchir la ligne d'arrivée.

La Garantie pour la jeunesse ne s’arrête pas nécessairement après quatre mois ; elle se poursuit jusqu’à ce que tu trouves, avec l'aide de ton conseiller, une offre appropriée.

La condition indispensable est la motivation et l'engagement que tu montres dans ta recherche d'emploi.

Puis-je refuser une offre qui m'est offerte dans le cadre de la Garantie pour la jeunesse ?

Refuser une offre est très improbable. Avant et pendant ton inscription à la Garantie pour la jeunesse, tu discutes de tes idées et de tes projets avec des conseillers expérimentés qui sont à ton écoute. Il s’agit surtout de trouver une perspective réaliste concernant ton intégration dans la vie professionnelle qui satisfait tes intérêts et correspond à tes moyens. « Le chemin est le but ». Il ne s’agit pas d’entrer immédiatement dans la vie professionnelle de ton métier de rêve, mais de trouver le meilleur chemin qui te permette d’exercer un emploi approprié ultérieurement.

Que se passe-t'il si je conclus une mesure dans le cadre de la Garantie pouir la jeunesse ? Suis-je toujours soutenu dans ma future recherche d'emploi ?

Bien évidemment, tu peux te (ré)inscrire auprès de l’ADEM pour recevoir le soutien nécessaire si tu as conclu une mesure dans le cadre de la Garantie pour la jeunesse et si tu es à la recherche d’un emploi. Cependant, ce soutien s’effectue dans le cadre des services généraux de l’ADEM qui ont pour but d’offrir à chaque demandeur d’emploi une aide personnalisée.

  • Mis à jour le 11-12-2015