Portraits des secteurs porteurs

Si la sidérurgie était au coeur de l’économie luxembourgeoise dans les années 60, le gouvernement du Grand-Duché a massivement investi pour diversifier ses secteurs d’activités. Les services financiers, l’aérospatial, la logistique, l’équipement automobile, la RDI, les TIC et les sciences de la vie sont autant de secteurs qui forment aujourd’hui un marché de l’emploi international et diversifié comme en témoignent l’implémentation de plusieurs groupes d’envergure mondiale tels que ArcelorMittal, Amazon, Goodyear, SES, iTunes, RTL Group…

Avec quelque 6.000 entreprises, l’artisanat représente le premier employeur du Grand-Duché, soit par rapport à l’économie dans son ensemble, 21% des entreprises et de l’emploi total. Ce secteur est très dépendant de la main-d’œuvre frontalière. 

Les secteurs du commerce, de la construction ainsi que celui de l’hébergement et de la restauration sont ceux qui, en général, recrutent le plus. Ensuite, viennent les secteurs des activités spécialisées, scientifiques et techniques, les activités financières et d’assurances et le domaine de la santé et de l’action sociale.

Par ailleurs, la part des travailleurs recrutés en intérim représente environ 19% des recrutements réalisés.

Au sein du secteur privé, le groupe ArcelorMIttal, avec un effectif de 4 260 personnes, reste l’employeur le plus important au Luxembourg. Suivent le groupe POST Luxembourg (4 230), le groupe Cactus (4 150), le groupe CFL (4 060 ) et BGL BP Paribas (3 890).

Principaux employeurs du secteur privé au 1er janvier 2015

  • Les secteurs qui recrutent le plus de résidents luxembourgeois sont l'administration publique (qui représente 25,9% des recrutements de résidents luxembourgeois) et la santé et l'action sociale (18,4%). A eux deux, ces secteurs représentent ainsi près de 45% des recrutements de résidents luxembourgeois.
  • Les secteurs qui recrutent le plus de frontaliers sont différents. Il s'agit du commerce, de la construction, des activités spécialisées, scientifiques et techniques et de la finance.
  • Les secteurs qui recrutent le plus de résidents étrangers sont l'hébergement et la restauration, le commerce et la construction.
  • Globalement, la part que représente chaque secteur dans l'ensemble des fins de contrat des frontaliers et des résidents luxembourgeois et étrangers est très proche de celle qu'il représente dans les recrutements.
  • Mis à jour le 02-02-2016