Lucie Aziadjonou

Entreprise : Plume PRO


LucieAziadjonou-mdpi

Lucie Aziadjonou, 33 ans

Quel était votre parcours avant d’intégrer FIT4Entrepreneurship?

Des tas de choses et différents boulots! Fan de langue anglaise, j’ai voyagé dans de nombreux pays anglo-saxons où j’ai notamment été fille au pair. J’ai aussi effectué une année d’échange en Nouvelle-Zélande, et j’ai travaillé comme traductrice, en français, au Canada.

Ce n’est qu’après que j’ai passé un Master de traduction à Strasbourg, avant de commencer à travailler au Grand-Duché, comme traductrice technique, auprès de l’agence LCI Luxembourg.

Qu’est-ce qui vous a poussé à vouloir adhérer à ce programme?

J’ai toujours eu envie, dans mon métier de traductrice, de travailler depuis chez moi, tranquille et à mon propre compte. Et là, je me suis dit que c’était la bonne occasion. D’autant que cela pouvait m’accorder davantage de liberté vis-à-vis de ma fille. Dès que j’ai entendu parler de Fit4entrepreneurship, je me suis donc manifestée pour pouvoir y participer.

Qu’avez-vous retiré de cette formation?

J’ai appris à faire attention aux cotisations, aux impôts et à la TVA alors que jusque là les chiffres n’étaient pas particulièrement naturels chez moi! C’est un bon cadre et une formation très pratique. Dès que j’ai un doute, il me suffit de relire mes notes pour y trouver la réponse !

De FIT4Entrepreneurship, je retiens surtout la bonne dynamique de notre petit groupe d’une dizaine de participants, qui a contribué au succès de cette formation.

Décrivez-nous en quelques mots votre nouvelle activité ?

Je propose mes compétences linguistiques à tous ceux qui souhaitent mettre leurs écrits dans un français impeccable. Cela inclut donc de la traduction à partir de l’anglais, mais aussi de la relecture et un perfectionnement rédactionnel. Par exemple, les étudiants qui veulent rendre un devoir dans un français irréprochable peuvent se tourner vers moi pour éviter de perdre des points simplement parce que leur thèse ou rapport de stage est truffé de fautes d’orthographe et de grammaire ! De même pour les professionnels qui cherchent à véhiculer une image sérieuse et crédible de leur entreprise via un site Web sans faute ni « franglais », comme cela se voit malheureusement beaucoup au Luxembourg.

  • Mis à jour le 05-05-2017